15 décembre 2009

Ségolène Royal problème majeur du PS ?

Ségolène Royal problème majeur du PS: ce que cela dit sur ce parti

    Par Alainsurlepost                     

     le 11/12/2009 à 12:36,          vu 8522 fois,                       155             nombre de réactions                                              

À l'heure où j'écris ce post si vous tapez "Royal" sur google news voilà le premier titre qui vient : "Modem : Cambadélis tacle Royal

Il y a quelque chose que j'ai du mal à comprendre.

Déjà, après le clash ridicule orchestré par un Peillon qui a décidément le sens politique d'un molusque nain et qui est déjà lamentablement retombé dans l'oubli malgré le lobbying massif de ses nouveaux fans sur Internet, la moitié du PS, Bartolone en tête est monté au créneau pour s'émouvoir de tout cela. On sentait que vraiment ils n'étaient pas contents, les mecs, que vraiment la meuf du poitou elle commençait à bien les énerver.

Et puis voilà qu'un peu partout a fleuri encore l'idée selon laquelle Ségolène Royal serait en train de tuer le PS. Elle le mettrait en danger, elle serait la meilleure arme de Sarkozy, elle serait une sorte de bombe H à grande puissance capable de détruire le PS jusqu'au moindre caillou de Solferino. Elle, elle toute seule.

Je dis "toute seule" parce qu'il est bien entendu que de tous les membres du PS, Ségolène Royal est la plus seule. D'ailleurs dans toutes l'histoire politique française on a jamais connu (de mémoire de journaliste politique) de personnalité politique aussi seule, aussi isolée, aussi abandonnée.
D'ailleurs on n'a jamais vu non plus, de personnalité politique aussi nulle, pour dire les choses simplement.

Martine Aubry, Ségolène Royal, Bertrand Delanoë, Harlem Désir.

Martine Aubry, Ségolène Royal, Bertrand Delanoë, Harlem Désir.

À elle seule elle doit occuper la moitié du contenu des blogs de gauche. Les types, ils n'ont rien d'autre à foutre que de passer l'essentiel de leur temps à expliquer que leur camarade Royal est minable, folle, nulle, incompétente, seule, seule, seule, isolée et probablement seule en plus d'être folle, nulle et sans doute incompétente et trèèèès mal entourée de gens qui n'en sont sans doute pas (des gens) tant il est entendu qu'elle est seule. Ils n'ont rien d'autre à dire entre deux billets pour dénoncer la dernière abomination Sarkozyste (mais on s'habitue à tout, même à Lefebvre...) que de dénoncer les plans machiavélique de Royal qui pourtant, selon eux, n'a aucune chance de n'arriver à rien. Elle est tellement nulle que d'ailleurs, elle est morte.

N'est ce pas ce que nous répètent inlassablement chaque mois depuis deux ans les éditorialistes politiques ? À chaque coup ils nous expliquent que c'est le coup de trop, qu'elle est finie, qu'elle est nulle et seule.

Et puis comme elle revient, comme elle continue à remplir les salles, comme elle persiste à être là... Ils l'assassinent encore en attendant de pouvoir la déclarer morte à nouveau.

Bref, c'est une sorte de néo-mouvement perpétuel...
Mais je m'égare.

Ce qui m'intéresse c'est l'attitute de Cambadélis, de Bartolone, de ces blogueurs de gauche. C'est gens qui, en ce moment, n'ont, semble-t-il, rien d'autre à foutre que de cracher sur l'incompétente solitaire.

Pourquoi est ce que je ne les entends pas dénoncer la présence de Lang au PS ? Qu'a-t-il fait pour mériter d'être à la fois vendu chez Sarkozy et intouchable au PS? Il tape sur le PS dès qu'il peut, il vote contre le parti, il part en mission avec Sarkozy qu'il défend une fois sur deux, il crache sur son ancienne candidate à la présidentielle mais ni Bartolone, ni Cambadélis, ni personne au PS ne semble trouver ça choquant.

En revanche que Royal, après avoir obtenu le soutien des Verts et de syndicalistes sur sa liste propose une ouverture au MoDem et voilà que la seule raison pour laquelle on n'envisage pas son exclusion c'est pour ne pas en faire une martyre ?

Mais de qui se moque-t-on ?

Comment la classe politique, comment les journalistes, comment les blogueurs peuvent ils continuer à penser que les Français ne se rendent pas compte qu'on les prend pour des cons ?

Au delà même de Mme Royal qui est peut être nulle et même peut être effroyablement dangereuse, qu'est-ce qui justifie le torrent de boue et de haine qui est quotidiennement déversé sur elle ?

Le PS trouve-t-il son bilan nul ? Est-elle en difficulté dans sa région ? A-t-elle des problèmes majeurs avec la justice ? Passe-t-elle son temps à critiquer les membres de son parti ? Oublie-t-elle de s'opposer à l'actuelle majorité ?

null

Ces gens sont incapables de mener une campagne correctement, ils ont piqué toutes les idées de Royal (jusqu'aux débats participatifs dont ils se moquaient tant), ils sont incapables d'obtenir la moindre alliance de leurs partenaires historiques, ils sont inaudibles face au pouvoir le plus déstructeur des 50 dernières années, ils sont en panne sèche d'idée neuve et ils croient vraiment qu'on va avaler que tout ça c'est la faute de Royal ?

Quand elle est à peu près (avec Mélenchon peut être) la seule à s'opposer frontalement à Sarkozy ?

Quand elle est à peu près la seule à proposer des idées concrètes et innovantes?

Quand elle est à peu près la seule à être capable de remplir une salle dont les gens ressortiront galvanisés et pas endormis ou découragés ?

Croient ils vraiment que nous allons avaler que sa proposition au MoDem met en danger toute la gauche ?

Nous parlent-ils vraiment de la gauche, eux qui refusent le dialogue avec les altermondialistes (contrairement à Royal), eux qui n'ont pas honte de soutenir Pascal Lamy à l'OMC ou DSK au FMI, ils se permettent de donner des leçons de gauche ?

Croient-ils vraiment que les Français sont stupides à ce point ?

Je ne sais pas si Ségolène Royal est une politique qui comptera dans notre histoire, je ne sais pas si elle le mérite ou non... Mais je sais que tous ceux qui, dans son propre camp, en ce moment, à quelques semaines d'une campagne d'une importance majeure, sont essentiellement occuper à tenter de lui saboter sa victoire plutôt qu'à se battre pour écraser l'adversaire commun, ceux là ne se grandissent pas ni ne méritent de compter davantage dans l'histoire politique de notre pays.

Et quand j'entends que M. Sarkozy se glorifie d'avoir eu les meilleurs et laisse au PS les pires... je me souviens que ceux qu'il appelle "meilleurs" sont ceux qui se vendent et que ceux qu'il appelle "pire" sont celles qu'il n'ose pas regarder dans les yeux ou qui se tiennent encore, devant lui, debout. Je pense pour cela également à Ségolène Royal et à Martine Aubry. Même si j'aimerais que la dernière apprenne enfin à se faire entendre, après tout elle a été placée là où elle est pour ça. Non ?

Commentaires sur Ségolène Royal problème majeur du PS ?

Poster un commentaire